Il était temps, hein ?

Il m'aura fallu plusieurs années, des heures et des heures de queue (parfois pour rien !), différentes méthodes appliquées avec plus ou moins de bonheur (la liste longue comme le bras, forcément pas complète, l'attente sous la pluie pour être la première à l'ouverture, le passage, sans entrer, à différentes heures de la journée, pour essayer de trouver LE créneau horaire où il n'y a personne dans le magasin ...), et même, des destinations de vacances choisies en fonction de la présence dans la ville de mon fournisseur (Nice, Nantes, Rennes, Toulouse ...).

"Mais Maman, tu veux acheter de la drogue ?", s'inquiète mon fils de 11 ans et demi, qui ne connaît que les supermarchés, tout en étant la cible des différentes campagnes de prévention aux addictions ...

C'est presque ça, mon lapin !

Et puis heureusement, Lil Weasel est arrivée !

Là-bas (bon, c'est vrai que je n'y vais jamais le samedi ...), point de file d'attente interminable, de vendeuse pressée qui n'a pas envie de t'aider à trouver la bonne couleur de laine pour aller avec ton liberty ("Vous n'avez qu'à pas lui faire de gilet !" Authentique ...), de caissier désagréable qui te dit à peine bonjour alors que tu viens d'acheter la moitié du magasin (pour la troisième fois dans la mois !)

Non ... Là-bas, Carine et sa nouvelle assistante te disent "Bonjour !" en ayant l'air content de te voir, elles grimpent sans arrêt sur leur échelle parce tu ne sais pas si tu préfères ce camel noisette, ou celui-ci, un poil plus châtaigne, elles laissent tes filles bobiner elles-mêmes la pelote sans rien dire alors que le truc menace de s'envoler, vu l'énergie qu'elles y mettent ...

Là-bas, il y a aussi du liberty (au mètre, pas en coupon jamais de la bonne taille), plein d'autres tissus, des boutons, des livres (signés par des auteurs différents, même des japonais !), des aiguilles à tricoter en bambou, des fauteuils super confortables, des laines rangées par couleurs, tout n'est que luxe (si, si ...), calme et volupté !

Volupté, c'est bien le mot qui va à mon nouveau pull ...

Vous l'aurez compris, je tente de me sevrer de La Droguerie ... Mais un sevrage en douceur, quand même ! C'est donc un modèle de chez eux, avec une laine de chez Carine.

Senlis_1

Senlis_2   Senlis_3

Gilet long Senlis femme, "Léger et Douillet avec La Droguerie" (page 88), tricoté en Cascade Yarns, ECO ALPACA 100% Undyed Baby Alpaca : ça se tricote en 4,5, j'ai donc suivi la taille M, au lieu de S que je choisis d'habitude. Il est beau, il est doux, il est chaud, il est parfait ! Le pantalon taille haute et la chemise en jean ressortis du fond du placard pour respecter les consignes de ELLE, je suis moins sûre ...

Pour ne pas avoir les revers qui ne me plaisaient pas, et un minimum de couture, j'ai un peu bidouillé le modèle : je l'ai tricoté en un seul morceau, en commençant par le dos, et en finissant par le bas des devants. J'ai aussi fait moitié moins de côtes pour le col et les brodures.

Puis j'ai fermé la fente du col au crochet (super rapide, facile à défaire en cas d'erreur, et impeccable, merci Anne), et il ne me restait plus que les coutures des côtés !

Senlis_4   Senlis_5

Bon, j'ai encore quelques progrès à faire pour me débarrasser totalement de mon addiction ... à La Droguerie, il existe des kits, avec des perles (ou autres), qu'on peut prendre et directement payer à la caisse, sans faire la queue ... Et puis Carine ne fait pas (encore ?) de perles ... Allez, ça ne compte pas vraiment, n'est-ce pas ?

Sevrage_1 Sevrage_3 Sevrage_2 Sevrage_4

à bientôt,
Laure